Cours collectifs chiots et chiens 2017 le

Les cours de groupe sont désormais au programme, nous travaillons lors de mises en situation efficaces pour amener du progrés, je développe avec vous un travail individuel suivi et raisonné au sein d'un groupe.

Mes cours collectifs d'éducation canine : je propose un travail en petit groupe de 4 à 6 chiens en promenade

Pourquoi je propose ce modèle d'école des chiens et chiots ?

Mon cheminement a été simple. Le nombre de chiens n'est pas une variable à négliger pour un travail collectif, mais au fond, quelques uns peuvent suffire pour reproduire une situation de vie réaliste, car on ne croise pas souvent une meute quand on se promène. Un nombre de participants limité me permet aussi de mieux les suivre, de mieux les conseiller, d'offrir un suivi personnalisé car chaque chien a un objectif et ne progresse pas au même rythme. Le lieu a peu d'importance, je veux travailler en situation réelle de promenade, comme dans la vraie vie, car quand vous vous promenez avec votre chien ou votre chiot, vous êtes amenés à croiser des chiens avec leurs humains, des vélos, des joggers, des marcheurs, des poussettes... des chevaux... on ne maîtrise pas forcément l'environnement et les surprises qu'il nous réserve. Voilà comment j'ai choisi de travailler avec de petits groupes, dans des lieux variés.

 
Quels sont les objectifs des cours collectifs ?
 
Développer l'obéissance oui d'accord, mais socialiser avant toute chose.
Travailler en groupe ne sert pas uniquement à obtenir de son chien qu'il sâche s'asseoir en présence d'autres chiens, à dire vrai, dans la vie courante vous n'êtes jamais amenés à demander à Médor un beau "assis" en face d'une ligne de 10 autres chiens. Bien entendu, qu'il sâche le faire montre une certaine capacité à se frustrer qui est intéressante, mais on peut alléger l'exercice pour le rendre utile sans qu'il soit pour autant un tour de force. Accumuler trop de frustration ne va pas aider votre chien à produire un comportement sain, imaginez une cocotte minute qui monte en pression, vous maintenez le couvercle jusqu'à ce qu'il vous échappe, assis en rang d'oignon pendant une heure sans pouvoir sentir le chien d'en face est à mon sens irréaliste. Si on lui permet une rencontre après un tel exercice, il va être vraiment surexcité. J'estime que mon travail c'est de vous apprendre à désamorcer ces situations à risque, à calmer votre chien, et à assumer les rencontres en vous rendant capable de lire les comportements des chiens, et vous amener à véritablement le connaître via les interactions avec ses congénères. Pour cela,  je travaille aussi en liberté, le but c'est de croiser, rappeler son chien, qu'il nous suive, qu'il accepte de laisser le congénère qu'il vient de croiser pour retourner auprès de vous, et bien entendu : qu'il communique avec lui sainement parce qu'il aura appris cela au fil des cours. Mon rôle c'est de veiller et d'avoir l'oeil pour que les rencontres se passent au mieux, pour déceler les comportements qu'il serait bon de voir s'éteindre et présenter à votre chien les bons individus pour qu'ils le lui apprennent. Mes meilleurs profs ce sont vos chiens qui se parlent, mais pas n'importe comment, je veille à choisir les adultes qui vont faire que le groupe va être équilibré, Iron m'épaule, il est garant de plein de choses lors des cours.